mardi 24 avril 2018

"Chaos debout suivi de quelques soubresauts" de Philippe Mangion




Titre : "Chaos debout suivi de quelques soubresauts"
Auteur Philippe Mangion
Editions : auto éditions
Nombre de pages : 200
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 


Fabien est un trentenaire célibataire. Intrigué autant qu’attiré par les femmes, il est dans leur constante observation. La conquête n’est pas son principal objectif. Il est essentiellement à l’écoute de ses propres sensations, laissant sa pensée dans un chaos interne dont il s’accommode. Cette conscience aiguë de soi empêchait jusqu’à présent la régression qui lui aurait permis de tomber amoureux. Mais la rencontre d’Isabelle va tout changer…
Ce roman court est suivi de vingt nouvelles où il est question, en vrac, de harpies, de Nice, de guerre végétalo-carnassiennes, de père Noël, de football, d’Arthur Rubinstein, du Faubourg-Saint-Denis, du lion et du rat, d’autoroute, de Corse, de street-art, d’anévrisme, d’architecture et de sexe tous genres confondus.




Mon avis :

Voici un livre pour lequel j'ai un avis mitigé. Je ne peux pas dire que je n'ai pas aimé mais j'ai décroché pour certaines histoires.

Le récit principal m'a bien plu. Ce n'est pas un coup de cœur mais je l'ai trouvé intéressant. L'histoire est bien présentée et assez originale. Fabien est un jeune homme très intrigant et un peu perdu dans ses pensées. Il est parfois légèrement difficile à suivre d'ailleurs. C'est cela qui m'a déstabilisée car par moment j'étais perdue. Je ne savais pas où il venait en venir, d'où lui venaient toutes ses idées etc.

Si je devais donner ma nouvelle préférée, je dirais que c'est "Dans la toile" que j'ai trouvée très forte et la fin m'a littéralement scotchée. C'est dur et cela m'a marquée. Je pense que c'est celle que je retiendrai le plus. C'est vraiment un récit coup de poing.

Pour les autres histoires, elles sont toutes intéressantes mais parfois, tout comme dans le récit principal, je me suis un peu égarée. Maintenant, ce n'est pas non plus négatif car le titre pour moi est très évocateur de ce qui se trouve dans ce livre, un chaos. Pas au niveau de l'écriture car l'auteur a une plume assez sympathique à lire mais au niveau des idées et des comportements des personnages. C'est un livre déroutant.

En résumé, c'est un bon livre bien écrit mais il faut s'accrocher par moments pour suivre. Personnellement, cela m'a déconcertée mais les histoires sont bien imaginées et originales.  De plus, il sort des sentiers battus et ça j'aime bien car cela permet de découvrir un nouvel univers.

Je remercie grandement l'auteur et le site Simplement le service de presse autrement pour cette découverte.



lundi 16 avril 2018

"Voyage au pays de l'envie" de Frédéric Marcou






Titre : "Voyage au pays de l'envie"
Auteur Frédéric Marcou
Editions : Atramenta
Nombre de pages : 27
Année de cette édition : 2014



Résumé de l'éditeur : 



Ce livre est un recueil de cinq nouvelles fantastiques teintées de science-fiction. Il se veut ancré dans la réalité tout en laissant une large place à l’imagination et à l’imaginaire.


Mon avis :

Voici un petit recueil de nouvelles qui m'a bien plu. Je l'ai trouvé très agréable à lire et assez intrigant. Il est clair que ce sont des textes courts mais je dois dire que l'auteur a su instiller un petit suspense, une petite intrigue dans chaque nouvelle et c'est vraiment génial. Personnellement, j'ai une petite préférence pour le premier récit car le clin d’œil que fait l'auteur avec cette histoire m'a énormément séduite. J'ai trouvé cette idée d'histoire vraiment intéressante.

Maintenant, il ne faut pas s'attendre à des histoires pleines de gaieté et de magie. C'est assez sombre comme livre mais ce n'est pas dérangeant, loin de là pour ma part. Cela m'a permis de découvrir une autre facette de l'univers de l'auteur dont j'ai déjà lu un livre qui est "L'année poétique", recueil de poèmes que j'avais apprécié également.

En résumé, je vous conseille ce recueil que j'ai trouvé vraiment bien écrit et très plaisant à découvrir.

Je remercie l'auteur et le site Simplement le service de presse autrement pour cette lecture.



mardi 3 avril 2018

"Le jour où tu oses te faire confiance" de Sonia Zannad




Titre : "Le jour où tu oses te faire confiance"
Auteur Sonia Zannad
Editions : ESI
Nombre de pages : 336
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 

Anna est maman d'une petite Cléa et file le parfait amour avec Antoine, qu'elle a rencontré à la fac. Côté professionnel, c'est une autre histoire : si, au départ, son métier la faisait rêver, aujourd'hui les désillusions ont gagné du terrain. Anna se sent coincée dans un travail routinier qui ne lui convient plus. Non seulement elle étouffe, mais cela commence à nuire à son couple et au bien-être de sa fille. Elle a l'impression d'être dans une impasse, un cercle vicieux qui l'éloigne chaque jour un peu plus de son bonheur. Quand Anna renoue avec Pauline, une ancienne amie devenue coach de vie en Angleterre, la jeune femme sent que son existence peut s'en trouver bouleversée ! Mais si ce déclic entraîne une prise de conscience nécessaire, le changement ne sera pas si facile pour Anna. Il lui faudra accepter de sortir de sa zone de confort et oser se faire confiance. Anna réussira-t-elle à relever tous les défis pour enfin s'épanouir et être heureuse ?

Mon avis :


Voici un livre que j'ai vraiment beaucoup aimé.

Tout d'abord, j'ai adoré l'histoire d'Anna que j'ai trouvée très attachante et intelligente. C'est une jeune femme pleine de talents mais qui se perd un peu dans sa vie professionnelle jusqu'au jour où elle retrouve une ancienne amie Pauline. Là, elle va reprendre confiance en elle et surtout se révéler. J'ai adoré suivre son évolution car cela fait réfléchir tout en lisant une chouette histoire. C'est un point très positif.

Ensuite, j'ai aimé la façon dont le livre est présenté en commençant d'abord par l'histoire et en poursuivant avec une partie plus coach avec "Le secret de l'épanouissement en 5 étapes. Cela permet de découvrir d'abord grâce au récit, ce qu'est le rôle du coach et aussi de voir l'évolution d'Anna tout en pouvant s'identifier à elle. Par après, on peut alors découvrir des conseils et porter une réflexion sur notre propre vie. C'est très bien proposé.

Bref, j'ai adoré cette lecture et je la conseille vivement notamment aux personnes qui auraient besoin de faire le point sur ce qu'elles désirent dans leur vie ou qui auraient envie de changer d'orientation professionnelle ou privée.

Je remercie Babelio et les éditions ESI pour cette lecture.


Partenariat

Babelio
ESI éditions

"Si j'avais un perroquet, je l'appellerais Jean-Guy (parce que Coco c'est déjà pris)" de Blandine Chabot





Titre : "Si j'avais un perroquet, je l'appellerais Jean-Guy (parce que Coco c'est déjà pris)"
Auteur Blandine Chabot
Editions : Cherche midi
Nombre de pages : 288
Année de cette édition : 2018



Résumé de l'éditeur : 


L'histoire d'une rencontre improbable, d'un chat nommé Luc, d'une collection de miroirs, d'une impératrice russe et d'une profonde aversion pour les chemises à manches courtes.


Appelle quand tu veux…

C’est dans un roman de Françoise Sagan emprunté à la bibliothèque que Catherine trouve un marque-page bien particulier : y sont inscrits le nom d’un homme ‒ Jean-Philippe ‒ et son numéro de téléphone, suivis de l’invitation « Appelle quand tu veux ».
Célibataire mais anéantie par sa dernière relation amoureuse, Catherine se lance dans un projet que son amie Margaux situe « à mi-chemin entre le plus fou des désespoirs et le plus admirable des espoirs ». Appeler ce Jean-Philippe.
Si j’avais un perroquet, je l’appellerais Jean-Guy (parce que Coco c’est déjà pris), c’est l’histoire d’une rencontre improbable, d’un chat nommé Luc, d’une collection de miroirs, d’une Bénédicte aux cheveux roux, d’une impératrice russe et d’une profonde aversion pour les chemises à manches courtes.
Blandine Chabot, en magicienne des mots, sait nous faire passer du rire aux larmes comme personne. Mélodique et brillamment loufoque, son style incomparable élabore une langue unique : c’est cru, intelligent, comique, surprenant. Et voilà que, totalement embarqué, on rit (beaucoup), on réfléchit, on s’émeut, on vibre… Un délicieux moment !


Mon avis :

Voici un livre pour lequel j'ai un avis mitigé.

D'un côté j'ai bien aimé l'histoire qui est très sympathique. L'idée de ce mot trouvé dans un livre est intéressante et met un certain suspense au début de la lecture car on se demande qui est ce Jean-Philippe. Les personnages sont aussi assez attachants notamment Catherine, une jeune femme pleine de vie avec ses blessures et ses doutes.

De l'autre côté certains passages m'ont dérangée car je trouve qu'ils sont grossiers et aussi parce que par moment je me demande où l'auteur veut en venir. On se retrouve avec des situations sans queue ni tête et où je me suis interrogée sur le rapport qu'elles avaient  avec l'histoire. J'ai trouvé cela vraiment dommage car cela m'a fait décrocher de ma lecture.

En résumé, c'est une chouette histoire mais pour moi la façon dont le sujet est traité est parfois un peu bancale et les digressions m'ont gênée tout comme les propos parfois utilisés.
Je remercie Babelio et les éditions du Cherche Midi pour cette découverte.



Partenariat

jeudi 1 mars 2018

"L'Employé du Diable" de Guillaume Nicolleau




Titre : "L'Employé du Diable"
Auteur : Guillaume Nicolleau
Editions : Edilivre
Nombre de pages : 152
Année de cette édition : 2017



Résumé de l'éditeur : 




Edward est un des nombreux employés du diable, un démon. Depuis plus de trois cents ans, il parcourt le monde et pousse les humains à commettre des péchés, en échange d’immortalité et d’argent. Pourtant, sa rencontre avec la jeune humaine Abigail va remettre en cause sa propre existence. Par amour pour elle, le démon va braver tous les interdits. Quitte à s’attirer la colère de son terrible patron.


Mon avis :

Voici un livre que j'ai bien aimé mais où je déplore certains points qui m'ont un peu déçue.

Concernant l'histoire, je l'ai trouvée très bien. Certes, elle n'est pas ultra originale mais j'ai bien aimé l'idée d'un homme qui travaille pour le Diable et qui tout d'un coup va changer grâce à l'amour. C'est un beau défi que se lance Edward. Faire accepter son couple et affronter son patron. C'est intéressant et la mise en scène de la fin avec le Diable, Dieu et Edward m'a bien plu.

Pour les personnages, je les ai aimés. Edward est intelligent et courageux. Il sait ce qu'il veut et fait ce qu'il faut pour y arriver quitte à se mettre en danger. Abigail est forte et déterminée car elle aime Edward et son "travail" ne lui fait pas peur. Le Diable et Dieu sont quant à eux bien représentés de manière singulière et intéressante.

A propos de l'écriture de l'auteur, j'ai apprécié la façon dont il a mené son histoire même si j'aurais aimé qu'il travaille plus ses personnages et qu'il y ait un peu plus de suspens car j'ai eu l'impression de savoir la fin après quelques pages. Cela se lit facilement et agréablement.

En bref, je trouve ce livre bon et si vous aimez le fantastique, vous pouvez découvrir cette histoire. 

Je tiens à remercier l'auteur pour cette découverte. Je suis contente d'avoir lu ce récit.



Partenariat/service presse